Notre histoire


L’histoire des Artistes Peignant de la Bouche et du Pied est intimement liée à celle de son fondateur Arnulf Erich Stegmann. Malgré les malheurs qui l’ont touché, il a refusé la pitié afin d’être un homme autonome et un artiste accompli. Une force de caractère et une expérience qu’il mettra ensuite au service des autres artistes peignant de la bouche et du pied.
 

Arnulf Erich Stegmann, le fondateur

L’aventure des Artistes Peignant de la Bouche et du Pied démarre en 1957, sur l’initiative d'Arnulf Erich Stegmann. Né à Darmstadt (Allemagne), il perdit l’usage complet des bras et des mains à la suite d’une poliomyélite contractée à l’âge de 2 ans. Résolu dès le plus jeune âge à devenir « quelqu’un » et à ne dépendre de personne, il mit une énergie farouche à apprendre seul à peindre avec la bouche. Grâce à son grand talent, associé à une solide formation artistique à l’École Technique des Arts Graphiques de Nuremberg, il devint très vite un artiste hors pair.
 

La pitié, non merci !

Dès l’âge de 20 ans, il était convaincu que même en tant qu’artiste handicapé, il lui était possible d’acquérir une certaine indépendance matérielle et de ne pas dépendre des aides sociales.
Pour gagner sa vie et vivre de son art, il créa dès 1932 sa propre maison d'édition pour commercialiser des cartes comportant des reproductions de ses tableaux. Au cours de cette époque troublée en Allemagne, ses œuvres de "critique sociale" lui valurent un emprisonnement de 15 mois en 1934. Libéré le 4 mars 1936, il s'installa à Deisenhofen. Sous surveillance politique jusqu'à la fin de la guerre en 1945, il lui était également interdit de peindre et de publier ses tableaux. Il « disparu » alors quelques temps, tout en continuant de peindre de son domicile jusqu’à la fin de la seconde guerre mondiale. Arnulf Erich Stegmann repris alors ses activités et reconstitua sa maison d'édition sous le nom évocateur "Malgré tout".
 

La création de la VDMFK et des maisons d’édition

Encouragé par son succès commercial, il voulut également donner la possibilité à d'autres peintres atteints d'un handicap, d'être financièrement indépendants grâce à leur travail artistique. Dès lors naquit l’idée d’une d'association ayant pour but de diffuser collectivement les œuvres de ses membres. Il entreprit ainsi de nombreux voyages à la recherche d'autres artistes peignant de la bouche et du pied.
 
L’Association Internationale VDMFK  (Vereinigung der mund- und fuss-malenden Künstler in aller Welt), en français Association Internationale des Artistes Peignant de la Bouche et du Pied, naquit en 1957. Elle était alors constituée de 17 membres fondateurs issus de 8 pays européens. Elle porte comme missions, depuis sa création, de fédérer les artistes, les promouvoir par le biais d’événements et de diffuser leurs tableaux pour leurs offrir un salaire et être indépendants financièrement. 

De manière à diffuser les tableaux des artistes à l’étranger, des maisons d’édition  ont également été créées dans différents pays.

 
 
Chargement en cours...